St Benedictus Abdij - Achel

En résumé...

1846-1850
Installation de la communauté en 1846 à Achel. Les premières bières servies au monastère proviennent des brasseurs locaux. (principaux fournisseurs Koeckhofs de Achel, F.H Spaas, J. Simons et la veuve Ballings de Hamont.)
1850
Une autorisation de brasser sa propre bière est octroyée à l'abbaye, par arrêté royal du 12 Juillet 1850. Le tonnelier Koeckhofs de Achel ainsi que Monsieur Kloosterman ont contribué à l'installation des cuves de la brasserie.
1852
La brasserie est opérationnelle. Présence d'une malterie sur place. Le houblon était acheté dans la région de Liège. Volume de production inconnu, production exclusivement réservée à la communauté. Ventes occasionnelles de bière à l'extérieur de l'abbaye. Selon des témoins, la qualité de la bière était très bonne. Existence d'une bière forte de 12° dénommée " 'T Patersvatje ". Premier brasseur : Ceusters (probablement). Un seul brassin par mois.
1896-1913
Inscription aux registres légaux d'une brasserie "Verstraeten" (père Abbé)
1913-1926
Inscription aux registres légaux d'une brasserie "Lans" (père Abbé).
1925-1926
Fin officielle de la brasserie, suite aux dommages de guerre non obtenus.
1976
La brasserie De Kluis de Hoegaarden, alors dirigée par Pierre Celis, produit pour l'abbaye une "Trappistenbier De Achelse Kluis" bientôt renommée en "Trappisten abdij - Sint Benedict ".  
1985
La brasserie De Kluis brûle. La production est reprise par Sterkens à Meer, qui brasse alors une "Kluyserbier Achel"
1991-1995
La production est gérée par la brasserie de Teut à Neerpelt.
1998
Reprise de la production à l'abbaye d'Achel avec l'aide de Frère Thomas de Westmalle puis de frère Antoine de Rochefort.

Précédente / Vorige / Previous