Les brasseries Trappistes "historiques"

L'abbaye Notre Dame de Chambarand

Arrivés en 1868 sur le plateau de Chambarand, les Pères Trappistes ont commencé la fabrication de la bière en 1872. Pour l'élaboration de leur bière, les Pères Trappistes réalisaient une fermentation haute entre 15° et 20°. Mais l'utilisation de ce procédé entraînait des problèmes de conservation ; pour remédier à ce problème, un maître brasseur bavarois fut engagé en 1885 et mit en place un procédé de basse fermentation vers 1890. On sait qu'en 1888, le RP Abbé de Chambarand demanda, lors du Chapitre général qui se tint à Sept-Fons qu'il lui soit permis d'agrandir son hôtellerie [Le registre de Tamié précise entre parenthèses : (de ses caves à bière) ] et proposa de dépenser pour cela 18 000 francs ; le Chapitre général lui en donna le pouvoir.

Grâce aux blocs de glace qui étaient stockés en hiver dans des caves, les Pères Trappistes purent garantir une bière de qualité égale en toutes saisons. La bière, pasteurisée, est composée uniquement d'orge et de houblon. Des témoignages attestent que "c'était une bière apéritive, digestive et nourrissante, à prendre pendant les repas ou entre les repas comme boisson rafraîchissante et tonique.". Vendue en caisses de 25 bouteilles et fûts de 25 à 100 litres, on la trouvait entre une ligne Vesoul, Saulieu et Nice. En 1897, Dom Chautard est élu abbé de Chambarand. Au début du XXème siècle, au moment de la suppression des congrégations, il ne peut rien faire pour empêcher la fermeture de l'abbaye qui a lieu en 1903. (malgré le dépôt au Sénat le 2 décembre 1902, d'une proposition d'autorisation pour toutes les maisons cisterciennes, le gouvernement n'accueille pas les demandes de 4 maisons dont Chamabrand et Saint Marie du Mont. Chambarand étant critiquée sur le fait que "le but principal de cette communauté est la direction d'une importante brasserie")

En 1903, les pères Trappistes cédèrent leur activité à M. DUMASDIER, de Roybon. La brasserie conserve son nom de "Brasserie de la Trappe de Chambarand". L'exploitation de cette Brasserie, suite à des difficultés financières, cessa en 1922. En 1931, des religieuses remplacèrent les pères et s'orientèrent vers la fabrication du fromage.

Précédente / vorige / previous