Les brasseries Trappistes "historiques"

L'abbaye de Notre Dame du Gard (France)

Période Cistercienne

  • 1137: (24 août) Fondation à Croy (Crouy, à environ 18 km d'Amiens) sur une terre appartenant à Gérard de Picquigny, de l'abbaye du Gard, 39 ans après celle de Citeaux et 22 ans après celle de Clairvaux, par Meynard et douze moines de l'abbaye cistercienne de Cherlieu, près de Vesoul en Haute-Saône. Le nom de «Gard» viendrait du mot celtique «warder» (=garder) qui évoque un poste militaire au passage de la Somme.
  • 1139: Le monastère est achevé. Il recevra la visite de St. Bernard.
  • 1790: L'Assemblée Nationale abolit les voeux monastiques et supprime les Ordres religieux. Les moines du Gard se dispersent et l'abbaye est vendue.
  • 1792: L'abbaye est détruite aux trois quarts. Divers objets de l'église abbatiale partent pour l'église d'Hangest-sur-Somme (le confessional , l'autel, les boiseries du choeur, le lutrin) et pour celle de Crouy (statues d'anges).

Periode trappiste

  • 1816: Sept trappistes de la réforme cistercienne de Rancé, s'installent au Gard.
  • 1824: L'église est reconstruite. C'est le bâtiment en ruine aujourd'hui.
  • 1840: Le successeur de Dom Germain, Dom Stanislas, fait campagne pour la restauration du monastère. M. Hardy, directeur au Séminaire du Saint Esprit, vient à son aide en publiant une brochure à ce sujet.
  • 1845: (septembre) Dom Stanislas et ses moines quittent le Gard pour Sept-Fons dans l'Allier à cause du chemin de fer qui passe devant et qui a coupé leur propriété par le milieu (ND VIII, 370). Il s'agit de la ligne Amiens-Boulogne qui vient d'être construite. Ce train «de plaisir» dérangeait les moines et qui plus est, transportait des femmes.

Un religieux, le père Libermann, l'ayant visité lors d'un voyage en Picardie, en août 1835, parle de Notre Dame du Gard par courrier à l'un de ses correspondants : 

Après bien des difficultés, de peines et de pertes de temps, Notre Dame du Gard est à nous; nos théologiens et nos philosophes y sont au nombre de vingt-huit; de plus, Messieurs Ratier, Eugène et Séclau. De plus, huit frères. Messieurs Schwindenhammer, Clair et Lannurien sont chargés de la direction de la maison. Moi, j'y vais deux fois par semaine pendant nos promenades... La maison du Gard est magnifique; l'église est très belle et spacieuse, les cours et les jardins très grands, les bâtiments de la basse-cour trop considérables; de plus, blanchisserie, four, brasserie, etc.

Il s'agit d'un des seuls témoignages dont nous ayons connaissance et se rapportant à la brasserie de l'abbaye du Gard. (source : congrégation du Saint Esprit)

 

Précédente / vorige / previous

Suivante / volgende / next