Les brasseries Trappistes "historiques"

L'abbaye de Sept Fons

En 1132, Notre Dame de Saint-Lieu fut fondée à Sept-Fons en Bourbonnais, par l'abbaye de Fontenay, deuxième fondation de Saint Bernard. En 1656, Louis XIV nomme abbé commendataire Eustache de Beaufort, qui fit profession à Clairvaux pour Sept-Fons. Sur l'intervention de son frère, vicaire général à Paris, Dom Eustache se réforma, et invita ses moines à suivre la réforme. A sa mort, l'abbaye de Sept-Fons comptait 130 moines et novices.

Dom Sébastien n'était abbé du Mont des Cats que depuis quatre années, lorsqu'en 1887 il fut élu abbé de Sept-Fons et Vicaire Général de la Congrégation de Rancé. Il accepta cette nouvelle charge, tout en restant supérieur du Mont des Cats et administrateur des Catacombes.

Afin de redresser les finances de Sept-Fons, Dom Sébastien se décida rapidement (probablement entre 1887 et 1890), d'ouvrir une brasserie, dans la tradition de Tilburg et des abbayes belges. Si la première année fut pleine de promesses, les années suivantes firent progressivement découvrir que le choix d'industrie était un échec dans cette région ou la population est plus habituée à boire du vin : malgré une bière de qualité (blonde et brune de fermentation basse), qui est jugée "parfaite" par des brasseurs extérieurs, sa capacité démesurée (40.000 hl) est un véritable gouffre financier pour la communauté qui emploie de nombreux laïcs. Les bières des pères trappistes étaient vendues en bouteille, comme l'atteste l'étiquette ci-contre, et elles furent récompensées par des médailles à plusieurs concours (médaille d'or à l'exposition des brasseries françaises de Paris en 1891, médaille d'or de l'académie des sciences et arts industriels de Bruxelles, et grand diplôme d'honneur du concours international de Bruxelles en 1892), ce qui confirme leur haute qualité gustative.

Toutefois, la brasserie de l'abbaye de Sept Fons connut une existence des plus courtes...elle est vendue en 1904 à une société anonyme dénommée "brasserie de sept fons" et passe ainsi sous le contrôle des brasseries de la meuse. La bière de Sept Fons remporta de nouveau, par la suite, des distinctions lors de concours prestigieux. La société anonyme produisant cette bière cessera malheureusement toute production vers 1935.

Précédente / vorige / previous