-Westmalle dubbel-

Dans sa version "au fût" : Cette bière se présente sous une robe de couleur acajou, limpide et éclatante, sa mousse beige est fine et crémeuse. Au nez, on note tout de suite des arômes de réglisse et de malt, les arômes sont tout en finesse. En bouche, la saveur vineuse est subtile. Rappelons nous que dans les années 50, les publicités vantaient cette bière comme étant le "vin de la campine". Sa bouche est réellement délicate, douce et légère, son corps parfaitement équilibré. La post-amertume est longue et réglissée, on note des tons de caramel légèrement brûlé-amer, et une belle rondeur de levure fraîche. L'étalement en bouche est assez long et s'estompe lentement. Cette bière est tout simplement un chef d'oeuvre d'harmonie et de goût. (alc 7% vol) (appréciation )