Westmalle (abbaye N.Dame de la Trappe du S.Coeur)

- Histoire de la brasserie de Westmalle (1/2)

Comme de nombreuses autres abbayes à l'époque, les moines de westmalle devaient subvenir à leurs besoins par leurs propres moyens. La boisson privilégiée des moines était l'eau courante. C'était oublier un peu vite les recommandations ancestrales de l'abbé de Rancé, fondateur des trappistes, qui préconisait l'usage de la boisson de la région.

L'abbaye connut d'importantes extensions : on y adjoignit une pharmacie, une imprimerie, une bibliothèque, un atelier de tissage et... une brasserie. La première brasserie de l'abbaye de Westmalle remonte à 1836, et sa construction démarra le 1er Août. Celle ci fut achevée la même année. Les premiers brasseurs furent effectivement les moines, et l'on doit beaucoup au père Bonaventura Hermans, docteur en pharmacie possédant la connaissance des plantes, ainsi qu'au père Albericus Kemp, qui avait préalablement travaillé dans une brasserie. Ce dernier était par conséquent familier avec le maniement des ustensiles et équipements et cela aida beaucoup.

Le premier brassin fut dégusté le 10 décembre 1836 dans le réfectoire des moines. Le registre des comptes indique que ce fut un tonnelier de Westmalle, Adriaan Weens qui livra les 12 tonneaux de bois qui servirent aux premiers brassins, pour la somme de 130,91 francs belges, dont il ne reçut que cent francs, car les moines ne pouvaient pas payer plus...

Dès le début, des droits d'accises furent acquités. Ceux ci s'élevaient en 1856 à 22 francs par brassin de bière blanche et à 43 francs pour la bière brune. Des ventes de levures étaient organisées, qui rapportaient jusqu'à 11 francs par brassin. La commercialisation de la bière commença réellement vers 1861 : les moines de westmalle savaient bien que Chimay avait commencé à commercialiser depuis 1859, et cela avait fait l'objet de nombreuses réflexions à Westmalle. Il y avait alors à Westmalle un moine, le frère Ignatius Van Ham, un prussien, qui avait une expérience de brasseur et était arrivé avec un certain nombre de ses outils.

Vers 1860, la vente de Westmalle est irrégulière. Les livres de comptes font mention de la vente de bière brune pour soixante francs belges le 1er Janvier 1861. En 1865 le père Van Ham décide d'agrandir les installations afin de financer les nouvelles fondations au Congo. En 1897, la capacité de la brasserie est donc augmentée, avec l'installation d'une nouvelle cuve de brassage de 40 hectolitres. En 1901, quelques tracas administratifs obligent les pères à régulariser et à officialiser le réaménagement de la brasserie. Tout est réglé dès le 25 Juillet de la même année.

Précédente / Vorige / Previous

Suivante / Volgende / Next

Pater Bonaventura Hermans († 1873)

Moine travaillant à la brasserie - 1966