Westvleteren (abbaye Notre Dame de St Sixte)
 - Histoire de l'abbaye - Les origines  

Le Monastère de N.D de Saint Sixte est situé dans la Flandre Occidentale, à environ 4 kilomètres du village de Westvleteren et à égale distance de Poperinghe ; à 12 kilomètres de la ville d'Ypres devenue si célèbre depuis la grande guerre. L'Abbaye N.D de Saint Sixte n'est éloignée de Sainte-Marie-du-Mont (Abbaye trappiste du Mont des cats, située en Flandres Françaises), que de 18 kilomètres.

Au début du XIXème siècle, une forêt épaisse couvrait encore l'emplacement de l'Abbaye de Saint Sixte et c'est une chapelle située dans cette forêt, qui donna son nom au monastère. Depuis 1814, vivait dans cette solitude, un pieux ermite : Jean Baptiste Victoor, négociant en houblon né à Reninghelst le 22 Octobre 1756, qui n'était pas sans fortune et dont l'ambition fut de pouvoir fonder un couvent en l'honneur de la Vierge Marie. C'est dans ce dessein qu'il avait acheté une douzaine d'hectares tout autour de son hermitage. Mais comment réunir une communauté ?

Il comprit vite que par lui même, il ne pourrait jamais y parvenir. Il s'adressa alors à Dom Germain, Abbé de N.D du Gard (près d'Amiens) et lui fit part de ses désirs. Les conditions qu'il proposait ayant été agréées par le prélat, une petite colonie de moines dépendant de l'abbaye de ND du Gard quitta le prieuré du mont des cats tout proche, ou elle était hébergée, et se mit en route pour la forêt de Saint Sixte. Elle avait à sa tête, comme Supérieur, le révérend père François Marie Van Langendonck. Le 4 Novembre 1831 marque la date de la fondation, car c'est en ce jour que la première messe solennelle d'actions de grâce fut célébrée dans le pauvre bâtiment mis à la disposition des nouveaux venus par leur bienfaiteur. Jean Baptiste Victoor ne vécut d'ailleurs plus longtemps après l'arrivée des moines puisqu'il décéda le 8 Mai 1832. En 1863, un modeste monument fut érigé dans l'Eglise pour évoquer à jamais son souvenir.

Suivante / Volgende / Next